Analyseur nitrate, nitrite, azote total

Analyseur nitrate, nitrite, azote total

TONI pour l’analyse en ligne des composés azotés

Le TONI permet la mesure de :

– Azote total

– Azote Kjeldahl

– Nitrates, Nitrites

– Ammoniaque

TOPHO-Analyseur azote

Analyse des composes azotés La quantification de l’azote total est souvent réalisée par la longue méthode d’analyse de l’azote Kjeldahl. Cette méthode a été conçue essentiellement pour l’azote contenu dans les protéines et possède quelques défauts pour l’analyse de l’azote inorganique. En outre, les manipulations laboratoires, du fait nombre important d’opération peuvent engendrer une faible précision.
Les analyseurs en ligne TONI® et TOPHO® ont été développés pour fournir une mesure rapide et fiable des nutriments pour tous les types d’eau et en utilisant une technique d’oxydation unique.
Analyse en ligne des composés azotés Conçus pour être plus rapide et plus rentable que les analyseurs existants, l’analyseur TONI est un outil très apprécié pour la gestion des procédés.
Il est utilisé pour réaliser des ajustements de traitement dans les stations d’épuration et dans la surveillance des eaux de surface. Dans ces deux applications son temps de fonctionnement est supérieur à 98%.
En outre, il se décline en version d’analyse spécifique pour la mesure de composés précis ou avec un Mulitplex (par exemple analyse avec le même instrument de l’influent et de l’effluent).

Principe d’analyse utilisé

Un principe d’analyse unique La technique analytique utilisée dans cet analyseur est unique et a été développée pour mettre en oeuvre une oxydation très performante. Ainsi, il est
un des rares appareils à offrir une réponse équimolaire pour tous les composés azotés.
L’échantillon est tout d’abord mélangé avec deux réactifs d’oxydation SuperOxi®. Ce mélange est oxydé en chauffant pendant quelques minutes.
Pendant cette étape, tous les composés azotés (organiques et inorganiques) sont oxydés et transformés en nitrate (NO3). Ensuite, un réactif réducteur (sulfate d’hydrazine) transforme ces nitrates en nitrites qui eux sont quantifiables facilement par colorimétrie dans un photomètre. Le réactif coloré ajouté induit l’apparition d’une couleur
violette proportionnellement à la concentration en nitrite.
Une mesure d’absorbance à 540 nm quantifie cette réaction et permet donc une analyse précise de la concentration en composés azotés dans l’échantillon.